Kamau Monstres sacrées

CRIMINEL

Le projet L’équipe Diffusion La presse Les partenaires

Le projet

affiche-traversees« Criminel » vous invite à poser votre regard sur la part la plus extrême de l’humain, celle qui transforme les êtres d’une façon… irrémédiable. Ainsi au détour d’une simple dispute, d’un emportement, d’un quiproquo, des vies basculent. L’un devient criminel, l’autre victime. Autour d’eux le temps s’arrête, et tout le monde prend la mesure du fait qu’une vie ne tient qu’à un fil…

Ce spectacle est avant toute chose le fruit d’un travail de recherches et d’une écriture collective. Être au cœur de la réalité, chercher, se renseigner, interroger, mais aussi s’interroger… Pour réaliser ce projet, toute l’équipe des « Défrayés » (élèves adultes de troisième année) s’est attachée à rencontrer les acteurs et témoins de ces instants maudits.

De longues heures furent consacrées à la rencontre de ceux qui sont passés à l’acte, ainsi qu’à leur famille, celle des victimes, mais aussi, avec les psychologues, policiers, avocats, procureur, thanatopracteurs, médecin légiste…

C’est donc à travers le regard de trois personnages, (le criminel, sa victime et le commissaire chargé de l’enquête), que ce spectacle décortique les mécanismes du passage à l’acte et ses conséquences. Une sorte d’autopsie situationnelle, une docimasie de l’idée…

L’équipe

Auteur : Création collective

Les comédiens : Guénolé Bouvet, Dominique Bres, Fleur Choquet, Sylviane Cordonnier, Geoffrey Danis, Martine Delanne,  Sekoniasi Kilikili, Steev Maka L., Benoît Mezy, Mariline Tillon-Masnier, Isabelle Verlaguet.

Mise en scène : Isabelle de Haas

Création lumières : Laurent Lange

Création musiques, décors, chorégraphies : Steev Maka L.

Affiche et réalisation vidéo : Jeanne Vassard

Diffusion

« Criminel » a été présenté au Théâtre de Poche du 17 avril au 02 mai 2010.

La presse

Les Nouvelles-Calédoniennes : La dernière prouesse de “Pacifique et Compagnie…”… Dans cette pièce, l’émotion palpable, aussi réelle que dans un reportage, d’une justesse incroyable… La troupe met les choses et les gens à leur place, sans tomber dans le cliché ni la caricature. Elle interprète des humains emportés par la tourmente… À travers chaque personnage, le spectateur est invité à ressentir les émotions, le désespoir, les questions sans réponse. Heureusement, tout n’est pas noir. Car, au bout, il y a un cadeau : l’espoir. (27/04/10)

Les Infos : La réussite, par rapport aux précédentes troupes et aux autres problématiques, tient dans l’homogénéité du propos…, de son découpage en tableaux rythmés… allant à l’essentiel et, enfin, de son habile construction… la mise en scène toujours ingénieuse chez Isabelle de Haas, est génératrice d’émotions, de rires et de figures chères au cinéma : flash-back, ellipses, actions avec saut temporels… afin de pénétrer dans les états d’âme du coupable… Sur le fil du rasoir si l’on ose dire, la pièce se termine par une fin ouverte, moins radicale, tout en restant ambigüe. A double tranchant ! (Rolross, 14/05/10)

Les partenaires

Production « Pacifique et Compagnie… » avec le soutien du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, de la Mission aux Affaires Culturelles, de la Province Sud, de la Ville de Nouméa et de la SLN.