A V

LE SONGE

Le projet L’équipe Diffusion La presse Les partenaires

Le projet

« Le Songe », d’après « le Songe d’une nuit d’été » de William Shakespeare et la traduction de F.V. Hugo
Quel est le point commun entre quatre jeunes « bien nés » aux amours contrariés, un groupe d’artisans répétant une pièce de théâtre et une querelle au pays des elfes ? A priori aucun. Et pourtant, dans la pénombre de la forêt, ces histoires s’enchevêtrent pour la plus grande joie de Puck, l’Esprit malin. Une multitude de personnages, une intrigue compliquée, pas de doute nous sommes bien chez Shakespeare qui, trois siècle avant Freud, nous montre des êtres humains agités par les forces imprévisibles des désirs inconscients, ces forces qui font tomber sans crier gare les remparts de la raison, de la conscience, de la volonté. C’est ainsi que, au cœur des ténèbres des grands bois, l’on verra la reine des fées tomber amoureuse cul par dessus tête d’un tisserand vantard transformé en âne…

L’équipe

Comédiens :
Les Aristocrates : Thibault Rendu (Thésée), Déborah Lacoudre (Hippolyte), Vincent Ginguené (Egée), Valérie Guédel (Hermia), Stefan Sontheimer (Lysandre), Sam Kagy (Hélèna), Dominique Jean (Démétrius)
Les Artisans : Guilhem Milhau (Bottom), Cécilia Lacube (Lacoine), Jeanne Vassard (Famélique), Julien Bouget (Etriqué), Stéphane Copreaux (Flûte), Marie-Danièle Pascal (Groin)
Les Elfes : Steev Maka L. (Puck), Jean-Louis Canolle (Obéron), Marithé Siwène (Titania), Monelle Schwartzer (Papillon), Claire Lataste et Marion Solier (Fleur des Pois), Clémence Suard et Morgane Caromel (Toile d’Araignée)
Les « mini-Puck » : Yoann Divanac’h, Kevin Calmettes, Salomé Deat, Vincent Drouin, Elodie Euvrad, Eve Garnier, Zoé Ginguené, Isabelle Ricaud
Mise en scène : Isabelle de Haas.
Chorégraphies : Steev Maka L.
Création Lumières : Laurent Lange
Création décors : Philippe Bernard, Décoractif
Mouvements aériens : Pacific Acrobatic, Manfred Pichon, Igor Laufilitoga, Louis Morville
Costumes : Hélène A., Jean-Louis Canolle, Michèle de Haas
Masques : Patrick Vassard

Diffusion

Présenté à Nouméa, au Théâtre de l’Île, en septembre 2002. Reprise au centre culturel du Mont-Dore en mars 2003.

La presse

Les Nouvelles Calédoniennes : Deux heures trente de délire scénique que les premiers spectateurs privilégiés ont acclamé debout… Rarement un spectacle calédonien a atteint une qualité de mise en scène telle que celle imaginée par Isabelle de Haas et sa troupe… Les comédiens se livrent à un numéro hallucinant, enchaînant les scènes de cette comédie sans le moindre temps mort. Modernité rutilante, simplicité immuable et fantaisie surnaturelle se croisent dans une étonnante fluidité pour restituer des différents niveaux shakespeariens et éternels, de la conscience humaine. Le tout dans une débauche de tourbillonnements qui envahit la salle du plus haut des cintres jusqu’au fin fond des coulisses… Le spectateur s’étrangle de rire devant autant de bouffonnerie et de truculence. Il suspend son souffle quand les glissades échevelées propulsent les acteurs à bas de la scène et se contorsionne pour capter les dialogues échangés dans son dos par la troupe affamée d’espace… Le public a ovationné cette représentation délirante… (21/09/02)

Télé 7 Jours : Une pléiade de comédiens, une intrigue compliquée mais riche en rebondissements, des personnages dont les revirements bouleversent l’entendement, la pièce de Shakespeare Le Songe, mis en scène par Isabelle de Haas, s’inscrit comme une première intrusion de la troupe de Pacifique et Compagnie dans le registre du grand théâtre classique… (Agnès Chapman, 21/09/02)

Les partenaires

 Coproduction « Pacifique et Compagnie… » et Théâtre de l’Île, avec le soutien de la Ville de Nouméa, la Province Sud, le Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, la Mission aux Affaires Culturelles.

Ainsi que : Fabical, Air France, Méca Moto, Alinéa, CA