Génération confiance Génération partage

Entre terre et mère

Le projet L’équipe Diffusion La presse Les partenaires

Le projet

Nous allons vous raconter l’histoire d’Egene, une jeune fille d’un village de la côte… Egene a 15 ans, elle est encore à l’école, mais elle est souvent seule et sans repères… Un jour, elle va rentrer à la maison avec un ventre…

Cet évènement va bousculer la vie et les projets d’Egene, l’amener à s’interroger sur des choix de vie et sur la notion des rapports entre parents et enfants.

Après Tchap Tchap TV en 2010, la ville de Nouméa et « Pacifique et Compagnie… » ont mis en place un nouveau projet pilote de création artistique axé sur le théâtre. Il s’agissait de recruter, par le biais des éducateurs de quartier, des jeunes artistes débutants et les mettre en situation d’acteurs et de créateurs d’une pièce de théâtre sur le thème de la parentalité, encadrés par des comédien-nes professionnel-les.

La pièce Entre Terre et Mère a été créée collectivement, à partir de recherches et d’enquêtes. Elle aborde le sujet de la parentalité, à travers de nouveaux angles de vue, et sollicite la réflexion du public sur les responsabilités des individus, les conséquences des actes, la communication, l’éducation et l’information, la coutume, l’adolescence, la santé.

L’équipe

Création collective

De et avec : Ingrid Baudin, Adeline Blaimont, Sylvain Bowa, Geoffrey Danis, Cécilia Deffeuillier, Danièle Juni, Tiphaine Laluque, Steev Maka L, Assénatha Ongat, Dimitri Ounemoa, Sarah Poedi, Pauline Ravaoariseheno, Christian Saihuliwa, Louise Sawasa, Jacques Wenethem.

Mise en scène : Isabelle de Haas

Création lumières : Laurent Lange

Création musicale : Steev Maka L. et Fred

Création images, affiches, photos : Jeanne Vassard

Diffusion

« Entre Terre et Mère » a été présenté au Rex en août 2012 et sous Chapitô à Tuband en décembre 2012

La presse

Télé 7 jours : Dans un décor épuré, récits, chants, danses, et images s’entrecroisent et possèdent le pouvoir de communiquer un irrésistible et contagieux message d’amour. Un message qui vous suit et vous porte pendant près d’une heure et demie. (Sandrine Chopot, 16/08/12)

Les Nouvelles-Calédoniennes : Pas de langue de bois ni d’angélisme convenu : Entre terre et mère … est l’autoportrait décapant et sans artifice de la jeunesse calédonienne. Si cette pièce est empreinte d’une étonnante maturité c’est sans doute parce qu’elle a été écrite, mise en scène et jouée par des jeunes en difficulté de Nouméa, deux personnes à mobilité réduite et un malvoyant, encadré par les professionnels de la troupe “Pacifique et Compagnie…”… Le sujet de la grossesse non désirée chez les jeunes envoie un message fort au public. « Cette histoire, c’est notre histoire, reconnaît Vincent, 30 ans, invité avec sa famille. Chez nous, dans les familles mélanésiennes, les mamans sont de plus en plus jeunes et les familles les répudient ou les marient lorsqu’elles sont enceintes. On se sent concernés par ce drame » lâche-t-il, très lucide. (Myriam Grandcler, 28/08/12)

Les partenaires

Production Ville de Nouméa, avec le soutien du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, de la Mission aux Affaires Culturelles et de la Province Sud